La géométrie est la science qui étudie les relations entre des points, des droites, des courbes, des surfaces et des volumes de l’espace, elle devient Sacrée lorsqu’on la relie au DivininfoDéfinitionà ne pas prendre dans le sens religieux. C’est une énergie ou une force qui procède de l’unité et du tout. Géométriquement c’est l’expression du cercle, de son centre et de sa périphérie. C'est aussi ce qui se nomme LA CAUSE PREMIÈRE.

 

La géométrie est un langage universel qui traverse l’espace et le temps. La géométrie est la base de toute vie sur terre et dans notre univers, du déplacement de l’infiniment petit ou de l’infiniment grand.

 

Cette géométrie sacrée qui fait rayonner la suite de FibonacciinfoDéfinitionLa suite de Fibonacci tient son nom du mathématicien italien Leonardo Fibonacci, qui a vécu à Pise au XIIème siècle (1175-1240). La suite de Fibonacci se construit facilement : il s’agit d’une suite de nombres dans laquelle tout nombre (à partir du troisième) est égal à la somme des deux précédents. Le début de la suite de Fibonacci est donc : 0, 1, 1 , 2 , 3 , 5 , 8 , 13, 21, 34, 55 ... l'écart entre deux nombres est égal à phi le nombre d'or 55/34=1.618 et Le Nombre d’OrinfoDéfinitionEn géométrie, le nombre d’or est la valeur harmonieuse qui correspond au rapport entre deux longueurs a (la plus grande) et b (la plus petite) telles que (a+b)/a = a/b = phi = 1.618., va encore plus loin, elle nous permet de prendre conscience du temps, de l’espace et de l’énergie, de resituer dans un ensemble la juste place des éléments que constituent une chose un fait ou un être. Elle fait briller les nombres. Ainsi les chiffres parlent d’une autre façon que celle enseignée dans nos livres d’école. Ils acquièrent une qualité avant d’exprimer une quantité. Sous forme symbolique ils s’adressent à notre conscienceinfoDéfinitionDans son étymologie latine (con scire) signifie 'Savoir avec' quelqu'un ou soi même c'est à dire la conscience suppose le partage avec autrui de ses connaissances. La conscience est comme un redoublement à l’intérieur de nous-mêmes de ce que nous faisons ou nous pensons. , et à notre  raisoninfoDéfinitionUtiliser sa raison c'est utiliser le rayon d'un cercle qui nous donnera un éclairage un trait ou rai de lumière.

 

Ces entrelacements de nombres relient les lettres hébraïques, les lames du tarot, la biologie, l’arbre de vie, les polygones réguliers entre eux et la magie commence quand « l’âme agit ».

 

Dans la symbolique, la géométrie occupe une place prépondérante, elle parle au cœur de ceux qui se penchent sur ses dessins comme les sculptures des cathédrales et des lieux saints  interpellant les pèlerins.
La géométrie sacrée, c’est plus que la « mesure de Géo la Terre », c’est le souffle du DivinhelpSens du mot DIVIN ?C'est ce qui se nomme LA CAUSE PREMIÈRE ou le principe créateur de toutes choses en dehors de toute idée de religion ou de philosophie. Toucher le divin qui est en soi c'est toucher notre âme (ANIMUS) dans le sens de ce qui nous anime qui est cette part de création qui est en nous.

 

l’approche du dodécagramme (qui est l’outil pour organiser ou penser par soi même) se fait avec le polygone régulier à douze côtés qui se nomme un dodécagone. Cette figure à été utilisée en tous temps et en toutes époques et par toutes les cultures et sociétés organisées la représentation la plus utilisée est l’année avec ses douze mois et l’engrenage des semaines de sept jours.